Tsukiji

Tsukiji


Tsukiji shijō est le plus grand marché de gros du monde pour les poissons et fruits de mer. Il se situe actuellement dans l’arrondissement de Chūō à Tokyo au Japon. A l'été 2016, il sera déménagé dans le quartier de Toyosu de Tokyo.


Bourdonnant d'agitation avant même les premiers rayons du soleil, l'endroit est insolite et les créatures que l'on y trouve vont bien au-delà des poissons.On y voit tant de monstres marins que l'endroit fait vite penser à un musée d'histoire naturelle, où les animaux bougeraient encore pour fuir ce gigantesque dédale. J’y suis allé me perdre...


Sanctuaire à ciel ouvert empesé par la grisaille Tokyoïte invocations chaotiques d’ autels qui s’entrechoque.

Un tumulte gourd donne vie à cette arène
souffles et fluides s’échappent de ces corps.


Les coutelas étincelants fuient tels des flèches
décochées vers les cieux laiteux de ce théâtre.


Dix mille cerveaux brisés entendent ce silence fracassant matérialisé par d’innombrables fragments argenter.

A la nuit tombée, il ne reste aucune cicatrice
seule la lune brille de nouveau sur la mer apaisée.


Des illusions de vie émanent des enveloppes luisantes qui sommeillent profondément sous des étoles diaphanes.

Matières brutes, rugosité des constituants dressent une toile de fond hétéroclite.

Comme si la tristesse voulait passer inaperçue il n’en subsiste que des éclats colorés.

Les frictions sonores des rouages métalliques se dissipent en de long crissement aigus.

Transie de froid,  l’écume des écailles lumineuses se reflète en milliers d’éclats dans la voute lactée.

Un carnaval de fibrilles opalescentes jonche en constellation ce reposoir.

Ces joyaux parfaits pris dans la torpeur se noient dans un sommeil éternel.

Les secrets de ces milliers de phénomènes appartiennent désormais au monde des flots.

Enfin, le soleil devient froid.